La constitution française : anti-démocratique? (mariage gay)

Publié le par le20e

 

 

 

Selon Mme Taubira, Garde des Sceaux, après le succès de la manifestaion pour tous (contre le projet de loi du mariage homosexuel), face aux revendications légitimes de referundum a dit :

 

" Ce n'est pas prévu par la Constiution ".

 

Donc en un mot, selon la ministre de la justice et le parti socialiste, un référundum, c'est anticonstitutionnel.

 

Première nouvelle !

Car l'article 11, ne prévoit pas, selon les socialistes un référundum sur une question "sociétale".

La question économique et sociale est compatible, mais le mot "sociétable" n'est pas écrite.

 

C'est balo!

Donc le mariage gay, c'est "sociétable", pas social.

Si j'étais mauvaise langue, je dirai que c'est jouer sur les mots. Ce n'est même pas interdit par la constitution, ce n'est juste pas dit, pas explicite.

Mais quand on joue sur les mots pour éviter de se voir amener à organiser un referundum, c'est qu'on a plus d'argument.

 

JOUER SUR LES MOTS, C'EST QU'ON EST A COURT D'ARGUMENT.

 

Les socialistes disent donc qu'un referundum est impossible (étrange dans une grande démocratie comme la France). Et en plus, ils n'en veulent pas, ils sont "déterminés" à poser le débat uniquement à l'Assemblée Nationale.

 

 

Si la gauche est si sûre que les Français sont favorables (à 51.6%) au mariage gay, pourquoi refuser un referundum?

Pourquoi refuser l'expression la plus démocratique qui existe?


Peut-on "jouer" une "réforme de civilisation" (Taubira) à 51.6%?

 

La gauche ne peut néanmoins nier une chose : le projet de loi sur le mariage gay fait énormément débat, les émissions se multiplient, la maifestations du 13 janvier (la 3e déjà) a été un succès, la gauche a été obligée devant les media de repondre sur la demande du réferundum, ...

 

Si ce débat prend autant d'importance, pourquoi refuser le référundum? Parce que la Consitution vieille de 1958 n'a pas penser à le préciser.

 

Si la Constitution ne prévoit de référundum, l'expression la plus démocratique qui soit, he bien, changeons la Constitution!

 

Publié dans Actualité poltique

Commenter cet article