La Grèce, le chaos et le droit de vote

Publié le par le20e

La Grèce n'est pas au bord du gouffre, elle est presque au fond.

Et l'Europe lui tend une main pour la remonter tant bien que mal. Avec la peur de tomber elle aussi en se penchant si bas.

 

Les gouvernements successifs de la Grèce ont menti, triché et ont fait tomber le pays dans ce grouffre.

Ces gouvernements ont été élus.

 

On a toujours le gouvernement qu'on mérite.

 

La fraude est un sport national en Grèce.

Les gouvernements ont agi à l'image du pays.

 

Les indignés s'indignent du plan de rigueur exigé par l'Europe.

Beaucoup de de hauts responsables du secteur public ou privé déclarent qu'il n'appliqueront pas les mesures votées actuellement et prochainement par leur gouvernement. Ce même gouvernement qui a été élu.

 

En Grèce, le droit de vote est obligatoire, sinon c'est une amende.

 

La Grèce est l'exemple de l'inutilité de l'obligation du droit de vote.

 

Publié dans Monde

Commenter cet article