Royal l'allumeuse

Publié le par le20e

royal_8.jpg

 

Pour Mme Royal, draguer le 3e ou le problable 3e d'une élection présidentielle est devenue une habitude, à moins que ça soit dans sa nature, l'essence même de sa vie politique dissolue.

 

Ainsi en 2007, Royal alla draguer M. Bayrou et ses 18,57%, ce qui lui fut reprocher par ses concubins du PS .

Mais il est dur de retenir ces "femmes libérées" dont le coeur politique change au gré des élections ou des sondages.

 

 

Ainsi, ces derniers mois, elle est allée draguer Jean-Luc, celui qui parle fort, qui montrait ses muscles saillant, sa verve, qui défilait à la Bastille et dont les sondages, à tort, ont fait le futur 3e homme du 1er tour :

 

"Je ne viens pas chercher des voix je viens souligner des convergences, et un soucis de rassembler dès maintenant toutes les gauches", a déclaré Ségolène Royal lors de sa visite à la Fête de l'Humanité.

 

« Il fait une bonne campagne, Jean-Luc Mélenchon, ce ne serait pas honnête de ne pas le reconnaître [en fait sa bonne campagne ne fera de lui que le 4e homme à 11%], affirme mercredi l'ancienne candidate à l'élection présidentielle, sur LCP. Il fait une bonne campagne, une campagne de mobilisation, sur des thèmes d'ailleurs que nous avons en commun. »

« Reconnaissons-le, dans l'enthousiasme, dans la joie qui se dégagent de ces rassemblements, c'est quelque chose qui est très revigorant ».

 

 

Mais finalement, le 3e de ce 1er tour est UNE 3e : Marine le Pen.

 

Draguer une femme, c'est nouveau, ça doit être "revigorant" ça aussi.

Ainsi, celle qui voulait rassembler toute les gauche à la fête de l'huma déclare finalement, à propos des électeurs FN :

 

"il faut s'adresser à ces électeurs, les comprendre". 

 

Oui, celle qui reprochait en 2007 à M. Sarkozy de draguer les électeurs du Front National, souhaite aujourd'hui multiplier les expériences et découvrir de nouveaux horizons électoraux.

 

 

Une belle allumeuse.

 

 

 

 

 

 

 

Source image :

Ségolène Royal estime que Jean-Luc Mélenchon "fait une bonne campagne" AFP/AFP/Fred Dufour

 

Publié dans Actualité poltique

Commenter cet article